Pour une france numérique

Il y a quelques semaines avait lieu le colloque “pour une France numérique” organisé par Renaissance Numérique, avec le soutien du conseil général des Hauts-de-seine.

J’ai passé une après-midi à Nanterre pour suivre ce colloque “Pour une France Numérique”. Au programme de cette journée bien remplie, accessibilité, très haut débit, immigration sur internet et sur les TIC, éducation, et surtout des points essentiels abordés pour donner des outils au gouvernement français et ainsi faire émerger des solutions pour améliorer la compétitivité en France des entreprises des nouvelles technologies et dès lors relancer l’économie française.

Renaissance Numérique, c’est qui, c’est quoi ?

Renaissance Numérique est un club de réflexion proactive réunissant des dirigeants d’entreprise et des universitaires reconnus dans le secteur de l’Internet. Selon ces experts, le retard pris par la France en la matière est tout sauf insurmontable si on agit au plus vite : ils ont ainsi déjà publié, en mars 2007, un Livre blanc –2010 : L’Internet pour tous– contenant 15 mesures concrètes qui permettraient à la France d’accélérer sa progression en améliorant la diffusion du numérique au plus grand nombre.

Programme de la journée :

  • Très haut débit, qu’est-ce qu’on y gagne ?
  • La télévision publique peut-elle se passer d’Internet ?
  • Le plan numérique 2012
  • TIC & éducation : la récréation est terminée ! Que fait-on pour agir?
  • Dans Internet pour tous, il y a…”tous”
  • TPE/PME : pour une immigration massive sur l’Internet et les NTIC
  • Les collectivités locales, acteurs majeurs du développement du numérique en France
  • L’Internet de demain, une opportunité pour la France.

Le thème général abordé lors de cette journée est la “France numérique” et sa construction. Le but a été de sensibiliser les auditeurs de la conférence de penser à rendre le web accessible, notamment aux personnes âgées et handicapées, par diverses actions.

Je vous invite à consulter le document qui a été remis au Ministre Éric Besson, dont le “Plan numérique 2012” a repris plusieurs des propositions formulées. Le colloque a constitué une étape décisive de la mise en œuvre des 12 propositions de l’initiative France Numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*