Archives mensuelles : septembre 2009

Apocalypse la serie documentaire de France 2

La semaine dernière, grâce à Amélie, j’ai pu assister à l’avant première d’Apocalypse, la série documentaire évènement qui sera diffusée sur France 2 dès demain soir, et cela pendant 3 semaines.

6 épisodes qui relatent l’histoire de la seconde guerre mondiale pour un devoir de mémoire.


En six épisodes de 52 minutes, Apocalypse raconte la Seconde Guerre mondiale à travers le regard de ceux qui l’ont vécue : autant les soldats sur les champs de bataille ou les civils en fuite que les grands chefs.

Stratégie militaire et témoignages du quotidien se mêlent dans cette série documentaire exceptionnelle, constituée exclusivement d’images d’archives et construite comme une grande fresque cinématographique.

50 % d’images inédites en couleur et en haute définition, un son entièrement retravaillé en 5.1 et la voix de Mathieu Kassovitz : Apocalypse est une plongée vertigineuse au cœur du plus dévastateur des conflits mondiaux.

Un choc sans précédent, pour que les générations se souviennent de l’apocalypse…

Source France 2

Cette série, diffusée sur toute la planète (elle a été achetée par plus d’une centaine de pays), est un chef d’œuvre de reconstitution. Plus de 700 heures d’archives ont été visionnées et plus de la moitié sont des images archives inédites pour une série documentaire époustouflante.

Loin d’être une série relatant simplement les faits, Apocalypse est avant tout une série documentaire s’intéressant aux diverses stratégie mises en places et aux divers enjeux politiques & géopolitiques internationaux. “Mais montrer le quotidien a été également au cœur de nos préoccupations” explique Isabelle Clarke, la réalisatrice. Elle raconte de manière très humaine, l’immensité du conflit avec les destins de ceux qui l’ont vécu : les soldats sur les champs de bataille. De ceux qui l’ont subi : les populations civiles affamées, bombardées, massacrées. De ceux qui l’ont conduit : les dirigeants politiques et militaires des deux bords, alliés et ennemis.

Une série en couleur et en HD, une voix off (celle de Mathieu Kassovitz) et un son en 5.1 afin de faire prendre conscience à tout à chacun de l’horreur de cette guerre. Plus de deux ans ont été nécessaires pour recoloriser l’ensemble des images, afin que nous puissions être immergés complètement dans l’Histoire et nous sentir impliqués. Un devoir de mémoire et d’explication pour les générations futures, pour que l’horreur ne se reproduise pas. Cette série ouvre le grand livre du courage et de la peur.

Notons que c’est la première fois que la thématique de la Seconde Guerre Mondiale est traitée par une femme.

Infos :

  1. Épisode 1 : L’agression (1933-1939) le Mardi 8 à 20h35
  2. Épisode 2 : L’écrasement (1939 -1940) le Mardi 8 à 21h30
  3. Épisode 3 : Le choc (1940 -1941) le Mardi 15 septembre à 20h35
  4. Épisode 4 : L’embrasement (1941-1942) le Mardi 15 septembre à 21h30
  5. Épisode 5 : L’étau (1942 – 1943) – date non donnée pour le moment
  6. Épisode 6 :  L’enfer (1943 – 1944) – date non donnée pour le moment

Université du MEDEF : day #1

En ce beau mercredi de septembre, ma promenade m’a emmené du coté de Saclay et plus précisément sur le campus d’HEC où se déroulent les universités du MEDEF 2009 du 2 au 4 septembre 2009. On relèvera la symbolique et le coté pouvoir 🙂

Au programme, pas mal d’intervenants (250), de conférences (20 conférences-débat et 6 plénières) de participants (4000 chefs d’entreprise), mais surtout un thème particulièrement parlant en ces temps : “A la recherche des temps nouveaux”.

Laurence Parisot s’explique dans son édito :  “a la recherche” signifie qu’il faut recherche une responsabilité collective, celle de remodeler, de redessiner, de découvrir, voir d’inventer “autre chose” et dans “Des temps nouveaux”… qui démontrent qu’il n’y a pas qu’un modèle établi mais bien que plusieurs visions du futur peuvent coexister.

Vision intéressante que celle de la présidente du MEDEF qui souhaite rappeler lors de ces trois jours ce qu’est l’économie de marché, ce qu’elle peut et ce qu’elle ne peut pas, ce qu’elle doit devenir.

Alors cette première partie de journée ?
Ce mercredi a été placée sous la thématique “Place aux enfants : plus le temps de perdre du temps !” Arrivé à 14h45 (de nombreux bouchons à Jouy-en-Josas), j’ai été bluffé par l’espace de verdure que peut-être HEC. Après m’être garé à 3 kilomètres du point de RDV (ceux qui me connaissent sauront que j’exagère un peu 🙂 ), j’ai eu le plaisir de me promener sur le campus afin d’arriver dans la zone de l’université.

Accueil courtois, remise de badge en 2 minutes, que du bonheur. Direction l’espace blogueur afin de prendre mes marques et surtout régler les affaires urgentes de l’après-midi d’YDCA. Je me décide à aller suivre la conférence de Nathalie Kosciusko-Morizet aka nk_m sur le thème “Tous enfants de Bill Gates” ? J’ai été bluffé par sa vision du web et par ses réponses, tant en tant que politicienne et membre du gouvernement, mais également comme utilisatrice assidu des nouvelles technologies (elle twittait pendant la conférence).

J’ai aimé le discours de Bruno Patino (à la droite de NKM sur la photo), ancien président du Monde Interactif et maintenant directeur de France Culture et conseiller pour la stratégie numérique de Radio France, pour qui le gratuit est un modèle économique comme un autre.

NKM a tout de fois rappelé que même si l’utilisation d’un service était gratuit, il n’en était pas moins payant car nous payions alors avec notre personne : en remplissant des tas de fiches, il était donc possible pour les éditeurs de nous identifier et donc de nous cibler avec des publicités qui nous correspondaient.

Bref, un vaste débat que j’ai eu le plaisir de continuer avec Cédric Giorgi aka Mr Goojet que j’ai le plaisir de croiser de temps en temps, mais trop peu à mon goût.

Copyright photo : François Van – Flickr